Succursale AVIA DISTRIBUTION S.A.

Combustibles Durussel, Mazout Extra-Vert, Mazout extra-léger, diesel

Chauffé au mazout, vous êtes maître chez vous.

Plus de la moitié des ménages suisses ont fait le choix du mazout comme agent de chauffage. Cette part de marché a même augmenté entre 2000 et 2009 pour atteindre 841 180 installations.

Ses principaux atouts:

  • la protection de l’environnement est respectée grâce aux nouvelles chaudières à mazout à condensation
  • pas de taxes de raccordement, ni d’abonnement
  • en tant que propriétaire, vous êtes libre de choisir les quantités et qualités souhaitées selon votre consommation et selon les fluctuations du marché en achetant au meilleur prix du moment.
  • il est livrable dans toutes les régions
  • il peut se combiner avec succès à une installation solaire thermique.

Durussel Combustibles
Succursale d’AVIA DISTRIBUTION SA

19-07-2017

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour (awp/afp) - Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, en raison d'estimations laissant penser que les réserves américaines de brut ont progressé.

Vers 05H45 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en août, baissait de 14 cents à 46,26 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en septembre, reculait de 14 cents à 48,70 dollars.

La fédération privée American Petroleum Institute a estimé que les réserves américaines de pétrole avaient augmenté, alors que la saison estivale, marquée par les départs en vacances, est traditionnellement une période de forte consommation.

Ces estimations, qui seront à comparer avec les chiffres officiels du gouvernement américain, ravivent les inquiétudes sur l'impact de l'augmentation de la production américaine de pétrole de schistes, qui n'aide pas à remédier au problème d'offre surabondante.

Les investisseurs s'inquiètent aussi du comportement de ceux des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui ont été exemptés des efforts de réduction de production.

"La Libye et le Nigeria ont récemment augmenté leur production et le marché demeure inquiet quant à l'offre surabondante", explique Jane Fu, analyste chez CMC Markets.
 

...Lire la suite

17-07-2017

Le pétrole stable dans un marché calme

Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, les marchés ne s'inquiétant pas outre mesure de la nouvelle hausse du nombre de puits actifs aux Etats-Unis.

Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 49,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 16 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat d'août gagnait 13 cents à 46,67 dollars.

 

Les cours de l'or noir évoluaient au pas après une semaine de hausse continue pour les prix, dopés notamment par une baisse marquée des réserves américaines sur la semaine passée.

Pourtant, vendredi après la clôture européenne, l'entreprise privée Baker Hughes a fait état d'une nouvelle hausse du nombre de puits actifs aux Etats-Unis dans ses données hebdomadaires.

"La hausse n'était que de deux puits, mais il y a quelques semaines, cela aurait suffi à faire plonger les prix. Entre temps, les cours ont été soutenus par des données chinoises qui font état d'une demande robuste", ont noté les analystes de Commerzbank.

Cependant, les prix s'inscrivent toujours en baisse de plus de six dollars sur l'année, ce qui trahit la santé toute relative du marché du pétrole.

"Les rapports mensuels des grandes organisations internationales sont inquiétants. L'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) va devoir appliquer son accord, voire le renforcer", ont prévenu les analystes de PVM.

L'Opep et l'Agence internationale de l'énergie (AIE) ont tous deux publié leurs rapports mensuels la semaine dernière, et décrivent un marché qui reste pénalisé par une surproduction mondiale.

L'accord, qui engage l'Opep et ses partenaires, dont la Russie, pour abaisser leur production et rééquilibrer le marché semble donc avoir peu d'effet pour l'instant.

"Si les réserves mondiales ne commencent pas rapidement à reculer, l'Opep va devoir agir, par exemple en demandant à la Libye et au Nigeria de limiter leur production", ont ajouté les analystes de PVM.

Les deux pays africains, membres de l'Opep, avaient été dispensés d'abaisser leur production en raison des troubles géopolitiques qui perturbaient déjà leur industrie pétrolière.

...Lire la suite

Réduire sa consommation d'électricité tout en gardant son confort.

En adéquation avec notre engagement pour améliorer la qualité globale de la vie, Durussel Combustibles a fait installer le système Ecowizz dans ses bureaux, pour réduire automatiquement la consom-mation d'électricité jusqu'à 15 %.